Projet de mutualisation de l'Activité Physique en Cancérologie

Ce projet a pour objectif principal l’harmonisation des pratiques en matière d’activité physique afin de proposer une offre personnalisée de qualité, grâce à l’élaboration d'une charte régionale.

 

APA APA  

 

Le projet de mutualisation de l’activité physique en cancérologie dans le Nord Pas de Calais, porté par le Réseau Régional de Cancérologie et sous la coordination médicale du Dr Vanlemmens, oncologue à l’initiative du projet, est le fruit d’une réflexion menée par de nombreux acteurs : oncologues, universitaires, médecins du sport et de rééducation, infirmiers, éducateurs médicaux sportifs, réseaux territoriaux, ERC, AIRE Cancers, IRBMS, associations de patients (la Ligue contre le cancer, etc.).

 

Il a rencontré une oreille attentive de la part des institutions (Conseil Régional et Agence Régionale de Santé) et communes (mairies). 

 

Ce projet s’inscrit dans les objectifs nationaux et régionaux de santé publique, visant à améliorer la prise en charge des patients et tout au long de la maladie, pendant et après les traitements, en facilitant le retour au droit commun dans un environnement favorable.

 

L’objectif principal de ce projet est d’harmoniser les pratiques en matière d’activité physique (AP) en cancérologie dans la région NPdC afin de proposer une offre personnalisée de qualité, grâce à l’élaboration d’une charte régionale. Ceci permettra à tous les patients qui le souhaitent d’avoir accès à la pratique d’une activité physique adaptée (APA) en garantissant une équité, une continuité, une sécurité et une qualité de prise en charge pendant la maladie et après les traitements.

 

Ce projet se divise en plusieurs étapes; dans un premier temps, un état des lieux doit permettre d’apporter une meilleure visibilité sur l’offre en APA dans la région NPDC. Parallèlement, la mise en place de groupes de travail permettra l’élaboration d’outils régionaux pour les professionnels et les patients : un référentiel régional, des critères d’évaluation en fonction du niveau d’activité physique, des outils de formation. Enfin, il est prévu une évaluation du projet à 3 ans.

Dernière mise à jour : Vendredi 05 sept 2014