Glossaire

A B C D E F G H I K L M O P R S T U V

3C

Centre de Coordination en Cancérologie

[ haut ]

A.P.A

Allocation personnalisée d’autonomie

[ haut ]

AFSOS

 Association Française Des Soins Oncologiques De Support

[ haut ]

Aide soignant 

L’aide soignant aide les patients dans les actes de la vie quotidienne qu’ils ne peuvent que partiellement ou plus assurer : soins d’hygiène, prise des repas, etc. En cours de traitement ambulatoire il participe à l’accueil et au confort des patients dans les services : installation dans les fauteuils ou dans les lits adaptés, port des repas et collations, vérification du confort des installations et de la propreté des lieux, etc. Il peut également participer à certains soins et à la surveillance des patients en binôme avec les infirmiers. En ville, il assure les soins d’hygiène sur prescription médicale dans des structures telles que les SSIAD.

[ haut ]

AIRE Cancers

Accueil, Informations, Rencontres Et Ecoutes Sur Les Cancers

[ haut ]

ALD

Affection De Longue Durée

[ haut ]

Ambulatoires

soins ou traitements ne durant que quelques heures et permettant le retour à domicile le jour même. Il se fait généralement en « hôpital de jour » ou en consultation.

[ haut ]

Anatomo-pathologiste 

Médecin spécialiste qui pose des diagnostics de maladies à partir de prélèvements cellulaires ou tissulaires et fournit aux autres médecins des informations concernant le stade de la maladie et la réponse probable aux traitements. Son rôle est déterminant pour le diagnostic et le choix des traitements lors de la réunion de concertation pluridisciplinaire.

[ haut ]

Anesthésiste

Médecin spécialiste investi tout au long du parcours chirurgical. Lors d’une consultation pré-opératoire, le médecin anesthésiste informe le patient sur le déroulement de l’anesthésie, évalue les antécédents et l’état du patient, définit le type d’anesthésie nécessaire et organise la prise en charge postopératoire. Il est également en charge de l’endormissement et la surveillance des patients pendant les blocs opératoires, en salle de réveil et à leur retour en service de chirurgie. Il a également la capacité de poser des voies veineuses centrales avant la chimiothérapie. Enfin, certains anesthésistes ont une activité spécifique de prise en charge des douleurs « chroniques » (persistantes) chez les patients atteints de cancer.

[ haut ]

APA

Activité Physique Adaptée

[ haut ]

ARS 

Agence Régionale de Santé

[ haut ]

ASP 

Association de soins palliatifs

[ haut ]

Assistante sociale 

L’assistante sociale apporte son expertise aux patients et à leur famille concernant des problématiques d’ordre familial, professionnel ou financier. Elle les assiste dans les démarches de mise en place d’aide : aides humaines au domicile (ménage, soins d’hygiènes, etc), aides financières, aide au maintien dans l’emploi, etc. Elle oriente les patients vers les structures d’aide adaptées et les assiste dans le montage des dossiers. Elle peut exercer en établissement de santé ou « en ville » dans des structures médico-sociales ou sociales : réseaux de proximité et plateformes territoriales de santé, CCAS, UTPAS, CARSAT, etc.

[ haut ]

Biologiste médical

Médecin ou pharmacien spécialiste qui pratique l’analyse des liquides naturels (sang, urine, liquide céphalo rachidien, moelle osseuse, etc) afin de valider et rendre des résultats des examens biologiques réalisés dans le cadre de la prise en charge du cancer. Il intervient à la fois pour le diagnostic, le traitement et le suivi de la maladie. Ces résultats analysés sont très diverses, allant de l’analyse des taux de globules rouges, globules blancs, à l’étude des marqueurs tumoraux, etc. Il existe donc de multiples sous spécialités en biologie et une collaboration régionale, voire nationale pour certains dosages très spécifiques. Les biologistes exercent sur des plateaux techniques à la fois en établissements de santé, et en laboratoires « de ville ».

[ haut ]

C.H.

Centre Hospitalier

[ haut ]

CAF 

Caisse d’Allocation Familiale

[ haut ]

CARSAT 

Caisse D’assurance Retraite Et De La Santé Au Travail

[ haut ]

CA 

Conseil d’Administration

[ haut ]

CCAS 

Centre Communal D’action Social

[ haut ]

CDAPH

Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées

[ haut ]

CESF

Conseillère en éducation sociale et familiale

[ haut ]

Chirurgien dentiste

Spécialiste des dents et de la bouche, il peut intervenir dans la prise en charge « pré-thérapeutique » de tous les cancers. Il participe à la préparation aux traitements par une « remise en état bucco-dentaire » afin d’éviter toute complication sur une lésion dentaire, gingivale ou autre qui n’aurait pas été traitée au préalable d’une chimiothérapie ou d’une radiothérapie. Il faut toujours prévenir son chirurgien dentiste quand l’on est en cours de traitement d’un cancer car certains soins ne peuvent être faits pendant certains traitements. Le chirurgien dentiste joue également un rôle important dans le dépistage des cancers des VADS.

[ haut ]

Chirurgien du cancer 

Médecin spécialiste diplômé ayant des compétences complémentaires en chirurgie du cancer et qui, par le retrait d’une tumeur et/ou des organes atteints, participe à la prise en charge thérapeutique et permet une analyse des tissus par les anatomopathologistes. Il participe également à la prise en charge chirurgicale des complications de la maladie ou des traitements et réalise des actes de chirurgie reconstructrice. Il existe de nombreuses sous spécialités selon les organes atteints par le cancer: urologie, chirurgie viscérale (digestive), chirurgie gynécologie, sénologie (mammaire), neuro-chirurgie, chirurgie ORL, etc…

[ haut ]

CHRS

Centre d'Hébergement et de Réinsertion Sociale

[ haut ]

CITD 

Centre d’Information et de Traitement des Dépendances.

[ haut ]

CLD 

Congé de Longue Durée (pour les fonctionnaires)

[ haut ]

CLIC

Centre Local D’information Et De Coordination

[ haut ]

CLM 

Congé de Longue Maladie (pour les fonctionnaires)

[ haut ]

CMP 

Centre Médico-Psychologique

[ haut ]

CMU-C 

Couverture Maladie Universelle Et Complémentaire

[ haut ]

CMU 

Couverture Maladie Universelle

[ haut ]

COMEX 

Comité D’experts Métier

[ haut ]

COMOP 

Comité Opérationnel

[ haut ]

CPAM 

Caisse Primaire D’assurance Maladie

[ haut ]

CPAM 

Caisse Primaire d’Assurance Maladie

[ haut ]

CRSP

Coordination Régionale pour les Soins Palliatifs du Nord Pas-de-Calais

[ haut ]

CSAPA 

Centre de Soin, d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie.

[ haut ]

CS 

Conseil Scientifique

[ haut ]

D.U

Diplôme Universitaire

[ haut ]

DCC

Dossier communiquant en cancérologie

[ haut ]

DGOS

Direction Générale de l'Offre de Soins

[ haut ]

Diététicien

Le diététicien est spécialisé dans l’équilibre alimentaire et énergétique. En cancérologie il prend en charge la prévention et le traitement de la dénutrition (manque de réserve d’énergie) en étroite collaboration avec les médecins nutritionnistes. Cette dénutrition est majoritairement due à la maladie qui consomme beaucoup d’énergie et au manque d’apport alimentaire. Il participe donc au maintien de l’équilibre énergétique par l’enrichissement des repas en cohérence avec les besoins médicaux des patients, mais également en prenant garde à leurs goûts et leurs moyens financiers. Il permet une meilleure tolérance des traitements, une diminution de la fatigue et de la faiblesse dus à la maladie ou aux traitements. Il peut exercer en établissement de santé ou « en ville » par une activité libérale.

[ haut ]

EMSA

Equipe Mobile de Soutien et d'Accompagnement

[ haut ]

EMSP 

Equipe Mobile de Soins Palliatifs

[ haut ]

ERC 

Espace Ressources Cancers

[ haut ]

Ergothérapeute 

L'ergothérapeute est un professionnel de santé alliant la rééducation (récupération des capacités antérieures) et la réadaptation (compensation des difficultés) aussi bien dans le milieu de vie, que scolaire, que professionnel ou dans les activités de la vie quotidienne des personnes ayant une perte d’autonomie, un handicap ou une dépendance transitoire ou permanente. Il exerce principalement en établissement de santé; des ergothérapeutes sont de plus en plus nombreux à exercer en libéral, bien qu'il n'y ait pas de prise en charge par la sécurité sociale.

[ haut ]

Esthéticienne médico-sociale ou socio-esthéticienne

Elle dispense aux patients des soins d’esthétiques et des soins de détente et de bien-être. En cancérologie, ces soins aident à prévenir ou mieux supporter certains effets indésirables des traitements médicaux. Pour ce faire, l’esthéticienne évalue les besoins et les demandes des patients avant d’intervenir à plusieurs niveaux : soins des ongles, aide au choix d’une prothèse capillaire, conseils en maquillage, hydratation de la peau, traitement des rougeurs de la peau, relaxation par modelages, etc. Elle participe donc à l’amélioration de la qualité de vie des patients par des soins du corps et de leur image. Elle peut exercer en établissement de santé ou « en ville » par une activité libérale.
*Selon des écoles de formation

[ haut ]

ETP

Education Thérapeutique du Patient

[ haut ]

F2RSM

Fédération De Recherche En Santé Mentale

[ haut ]

FNEHAD 

Fédération Nationale Des Etablissements De HAD

[ haut ]

GCS 

Groupement De Coopération Sanitaire (Regroupement Fonctionnel D’établissements De Santé)

[ haut ]

Gériatre

Médecin spécialiste de la personne âgée. Lorsqu’il est sollicité pour un patient âgé atteint de cancer, le gériatre réalise une évaluation globale de la personne âgée afin que les propositions thérapeutiques, en collaboration avec un oncologue, soient les plus adaptées à sa situation personnelle, prenant en compte son état général, ses autres maladies et traitements, son environnement socio-familial, et son degré de fragilité. Une sollicitation précoce du gériatre dans le parcours de soins permet une prise en charge optimale des patients âgés en cancérologie. L’activité dédiée aux patients âgés atteints de cancer associant médecin gériatre, médecin oncologue et paramédicaux est l’oncogériatrie.

[ haut ]

HAD 

Hospitalisation A Domicile

[ haut ]

HAS

Haute Autorité de Santé

[ haut ]

HAS 

Haute Autorité De Santé

[ haut ]

Hématologue

Médecin spécialiste des maladies du sang. Il prend en charge les patients atteints de cancer  concernant : les cellules sanguines, la moelle osseuse, le système lymphatique ( rate,  ganglions ) (par exemple les  leucémies, lymphomes, myélomes, etc.)  Il peut prendre en charge le patient à partir du diagnostic jusqu’à la surveillance. Il est compétent en chimiothérapie pour les cancers du sang et travaille en étroite collaboration avec d’autres spécialistes

[ haut ]

IADE 

Infirmier Anesthésiste Diplômé d’Etat

[ haut ]

IBODE

Infirmier de Bloc Opératoire Diplômé d’Etat

[ haut ]

IDE

Infirmier Diplomé D’état

[ haut ]

IDEC 

Infirmier De Coordination

[ haut ]

INCa

Institut National Du Cancer

[ haut ]

Infirmier diplômé d’état (IDE) 

L’infirmier est généralement salarié en établissement de santé, ou libéral en ville. En ville, il peut également être salarié de structures sanitaires ou médico-sociales : SSIAD, réseaux de proximité et plateformes territoriales de santé, etc. Il a un rôle majeur dans le parcours des patients. Il peut intervenir de l’annonce diagnostique et thérapeutique (dispositif d’annonce paramédicale) jusqu’à la surveillance partagée pendant les traitements et dans l’après cancer. Il participe à la fois aux traitements curatifs et aux soins de support. Il peut avoir des missions et des formations complémentaires très diverses : certains sont compétents en douleur, d’autres sont aides opératoires (IBODE), infirmiers anesthésistes (IADE), IDE stomathérapeutes, IDE de coordination (IDEC) etc. De plus, il participe au lien ville – hôpital et à la continuité des soins par la communication entre équipes paramédicales de ville et des établissements.

[ haut ]

INPES

Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé

[ haut ]

IPAQSS

Indicateurs Pour l’Amélioration de la Qualité et de la Sécurité des Soins

[ haut ]

IRM 

Imagerie par Résonnance Magnétique

[ haut ]

Kinésithérapeute

Le kinésithérapeute est spécialisé dans la rééducation motrice des membres, du corps ou respiratoire. Il permet d’éviter la perte d’autonomie chez les personnes fragilisées par la maladie ou de récupérer une partie ou l’intégralité de ces fonctions en cas d’atteinte. Il participe également aux traitements de la douleur notamment par des massages, des mouvements doux ou d’autres techniques nécessitant des appareillages. Il peut intervenir pendant la maladie et bien après en cas de séquelles. Par exemple, certains kinésithérapeutes sont spécialisés dans l’assouplissement des cicatrices ou la diminution des œdèmes du bras après la chirurgie de certains cancers du sein ou la « réadaptation cardio-vasculaire » pour la fatigue. Il exerce en établissement de santé ou « en ville » par une activité libérale.

[ haut ]

LISP

Lit identifié de soins palliatifs

[ haut ]

LPP

Liste Des Produits Et Prestations

[ haut ]

LSF

Langue des Signes Française

[ haut ]

Manipulateur « d’électroradiologie » 

Professionnel de santé, le manipulateur exerce ses fonctions en imagerie médicale (radiologie, scanner, IRM), en radiothérapie ou en médecine nucléaire. Il assure, dans les différents domaines, un rôle de soignant dans la prise en charge des patients et un rôle de technicien dans l’utilisation des appareils  et le traitement des images. Le métier de manipulateur évolue régulièrement en fonction des nouvelles technologies. Il travaille en étroite collaboration avec d’autres professionnels (radiologues, radiothérapeutes, médecins nucléaristes, physiciens, IDE, …). Le manipulateur en imagerie médicale et radiologie thérapeutique  peut exercer en établissement de santé public ou privé et  en cabinet privé d’imagerie médicale.

[ haut ]

MCO

Séjours hospitaliers en soins de courte durée, avec ou sans hébergement, ou des affections graves pendant leur phase aiguë.

[ haut ]

MDPH 

Maison Départementale Des Personnes Handicapées

[ haut ]

Médecin Addictologue (tabacologie, alcoologie, toxicologie)

Médecin spécialisé dans le traitement des dépendances, et principalement l’aide au sevrage en tabac, alcool et drogues. Il s’agit le plus souvent de Médecins généralistes, Psychiatres, et Spécialistes d’organe (pneumologues, etc). Ils peuvent exercer en établissement de santé, en centres spécialisés (CITD, CSAPA, etc), voire dans le cadre de leur activité libérale habituelle en ville.

[ haut ]

Médecin de la douleur

Médecin spécialiste de la douleur (algologue). Il peut être médecin généraliste, anesthésiste, oncologue, médecin de soins palliatifs, spécialiste d’organe ou chirurgien, et a suivi une formation complémentaire en douleur. Le Médecin de la douleur travaille en étroite collaboration avec l’équipe pluridisciplinaire qui encadre le patient afin de permettre la meilleure adaptation des traitements en fonction des différentes douleurs ressenties à tous les stades de la maladie, et qui sont souvent d'origine multiple. Ils exercent habituellement dans des structures spécifiques aux traitements de la douleur (Centre d'Evaluation et de Traitement de la Douleur) ou en consultations d' Evaluation et de Traitement de la Douleur présentes dans certains établissements de santé.

[ haut ]

Médecin de médecine nucléaire 

Médecin spécialiste en médecine nucléaire qui utilise des éléments radioactifs (isotopes) pour réaliser une imagerie d’une partie du corps ou d’un organe. Les examens réalisés par le médecin nucléaire sont, par exemple, une « TEP » ou « PET scan » ou une scintigraphie et permettent d’étudier le fonctionnement d’un organe. Il participe ainsi à la fois au diagnostic et au suivi par des examens de contrôle pendant les traitements du cancer. En cancérologie, le médecin nucléaire utilise également ces éléments radioactifs pour traiter certains cancers, on parle alors de « Radiothérapie métabolique »

[ haut ]

Médecin des soins palliatifs

Médecin spécialisé dans la prise en charge des patients atteints de maladie grave, évolutive ou terminale, pour lesquels les traitements curatifs n’ont pas permis une régression ou une stabilisation et donc une guérison de la maladie. Il permet une prise en charge globale et spécialisé des patients présentant des problématiques d’inconfort, de douleurs non soulagées par les traitements habituels et bien menés (réfractaires) et de souffrance psychologique. Il prend également en charge les patients en phase terminale en prescrivant des soins de confort et des thérapeutiques dans l’objectif d’atténuer les troubles ressentis en fin de vie. Il prend également en charge l’accompagnement des proches dans ces moments difficiles. Cette prise en charge pluriprofessionnelle (médecin, IDE, kiné, psychologue, etc) ârticipe à l’amélioration de la qualité de vie des patients et de leurs proches.

[ haut ]

Médecin généraliste

Médecin spécialiste en médecine générale, c’est le  médecin  traitant ou « médecin de famille ». Il est investi dans les soins du corps et le soutien moral des patients, et bien souvent de leurs proches. Il travaille en interaction avec les soignants du domicile et « acteurs de ville » : Infirmiers, Pharmaciens, Kinésithérapeutes, Psychologues, etc. En cancérologie, il suit donc les patients dans l’ « avant », le « pendant » et l’ « après cancer ». Au début de la maladie, il sera disponible pour réexpliquer les informations reçues lors des annonces de diagnostic et de propositions de traitements. Prenant le patient en charge dans sa « globalité », il a donc des missions transversales : prise en charge des effets secondaires des anticancéreux, traitement de la douleur, aide au sevrage tabagique, orientation vers les services sociaux, aide au montage de dossier de couverture sociale ou mise en place d’aide humaine ou financière (ALD, MDPH, …), etc. Il est donc largement investi dans ce que l’on appelle les « soins de support » tout au long de la maladie, et dans la « surveillance partagée ». Equipes hospitalières et médecin généraliste échangent régulièrement, du diagnostic à l’après cancer, afin de travailler en cohérence pour construire un parcours de soin coordonné, en tenant compte de l’état général du patient, de ses traitements en cours, de ses choix et de son environnement social et familial. En cas de besoins multiples ou de situations difficiles au domicile, le médecin traitant pourra être appuyé dans ses fonctions par les réseaux de proximité.

[ haut ]

Médecin Nutritionniste 

Médecin spécialisé dans l’équilibre alimentaire et énergétique. En cancérologie, il prend en charge la prévention et le traitement de la dénutrition (manque de réserve d’énergie). Cette dénutrition est majoritairement due à la maladie qui consomme beaucoup d’énergie et au manque d’apport d’aliments en cas de dégout alimentaire. Il participe donc au maintien de l’équilibre énergétique et permet une meilleure tolérance des traitements, une diminution de la fatigue et de la faiblesse dû à la maladie ou aux traitements.

[ haut ]

Médecin Psychiatre

Médecin spécialisé en psychiatrie. Il diagnostique et prend en charge les maladies (pathologies) mentales et peut être amené, comme tout médecin, à prescrire un traitement médicamenteux. En cancérologie, le psychiatre intervient plus spécialement dans les situations d’urgence psychiatrique et lors de troubles réactionnels au cancer et/ou ses traitements. Il peut aussi aider à la prise en charge de troubles psychiatriques existants avant le diagnostic de cancer, invalidants pour le patient ou qui pourraient venir impacter la prise en charge du cancer. Il établit le diagnostic, propose une aide médicamenteuse et/ou psychothérapeutique associée à un suivi psychiatrique. Travaillant en collaboration étroite avec les psychologues, il peut leur orienter si nécessaire le patient pour une prise en charge psychothérapeutique spécifique. Il exerce en établissement de santé ou en ville.

[ haut ]

Médecin Rééducateur 

Médecin spécialisé en médecine physique, rééducation et réadaptation (MPR). Il intervient en cancérologie dans la prise en charge des handicaps secondaires à la maladie ou aux traitements. Il organise la rééducation des patients en collaboration étroites avec les kinésithérapeutes et les ergothérapeutes pour l’optimisation de l’environnement des patients. Il peut mettre en place des « orthèses », appareillages destinées à améliorer les capacités fonctionnelles des membres atteints, ou des « prothèses externes » en cas d’amputation. Il organise également en collaboration avec des moniteurs et professeurs spécialement formés, « l’activité phyisique adaptée ».

[ haut ]

Médecin Rhumatologue

Médecin spécialisé dans la prise en charge des maladies articulaires, osseuses, tendineuses et musculaires. Il intervient en cancérologie dans la prise en charge des cancers des os, et dans les problèmes articulaires et osseux liés à la maladie ou secondaires au traitement. Il travaille en étroite collaboration avec les oncologues, les hématologues, les chirurgiens, les radiologues et les médecins de la douleur en cas de douleur réfractaire aux traitements.

[ haut ]

Médecin Stomatologue 

Médecin spécialisé dans les maladies et la chirurgie de la bouche et des dents prenant en charge les cancers de la cavité buccale en collaboration étroite avec les ORL. Il peut intervenir dans la prise en charge « pré-thérapeutique » de tous les cancers au même titre que les chirurgiens dentistes. Il participe à la préparation aux traitements par une « remise en état bucco-dentaire » afin d’éviter toute complication sur une lésion dentaire, gingivale ou autre qui n’aurait pas été traitée au préalable d’une chimiothérapie ou d’une radiothérapie.

[ haut ]

MG

Médecin Généraliste

[ haut ]

Onco-pédiatre et Hémato-pédiatre

Médecin spécialiste des enfants (pédiatre) compétent en cancérologie : oncologie (« tumeurs solides ») ou hématologie (« maladies du sang »). Il prend en charge l’ensemble des enfants atteints de cancer, de leur diagnostic à leur traitement. Ce traitement est parfois effectué dans des services de proximité dans le cadre du réseau PedOnco. La surveillance après traitement est partagée avec les médecins traitants ou pédiatres habituels des enfants. Dans la Région Nord – Pas-de-Calais, les onco-pédiatres travaillent au Centre Oscar Lambret à Lille, et les hémato-pédiatres à l’Hôpital Jeanne de Flandre du CHRU de Lille. Ce sont les deux centres de référence en cancer de l’enfant de la région.

[ haut ]

Oncologue médical

(Cancérologue) Médecin spécialiste qui assure le traitement médicamenteux des patients porteurs d’un cancer. Il est compétent en chimiothérapie et thérapies ciblées et intervient dans la prise de décision lors des réunions de concertation pluridisciplinaire (RCP). Il peut prendre en charge le patient à partir du diagnostic jusqu’à la surveillance partagée, en collaboration avec le chirurgien, le radiothérapeute, d’autres spécialistes et le médecin traitant. Il intervient dans la coordination d’une prise en charge globale avec notamment l’intervention des soins de support.

[ haut ]

Oncologue radiothérapeute

Médecin spécialiste en radiothérapie. Il traite les cancers par rayons en détruisant localement les cellules atteintes. Il peut être également prescripteur de chimiothérapie (traitement médicamenteux des cancers). Il travaille en étroite collaboration avec les autres spécialistes du cancer dans le cadre de l’application des protocoles de traitement (protocoles thérapeutiques) choisis en RCP (oncologues médicaux, chirurgiens du cancer, etc). Ils assurent ensemble la prise en charge thérapeutique pluridisciplinaire du cancer et la surveillance partagée.

[ haut ]

ORL

oto-rhino-laryngologiste

[ haut ]

Orthophoniste

L'orthophoniste est un professionnel de santé qui évalue et rééduque les troubles du langage et de la communication.
Il exerce à son compte en cabinet libéral ou en établissement de santé à titre salarié.
En cancérologie,il prend principalement en charge les patients opérés du larynx (cancer de la gorge) ou de la cavité buccale. Il les aide à améliorer la qualité de leur voix, de leur parole mais aussi de leur « déglutition » quand ils présentent des difficultés à avaler correctement les aliments solides ou liquides.

[ haut ]

PAI

Plan d'Accompagnement Individualisé

[ haut ]

Pédicure - podologue

Le pédicure-podologue est spécialisé dans le soin de la peau et des ongles des pieds (pédicurie), mais également dans l’équilibre et la bonne position du pied lors de la marche (podologie). En cancérologie, il est surtout sollicité en cours de traitement, et notamment lors de la chimiothérapie, afin de prendre en charge de manière spécialisée les effets secondaires pouvant toucher la peau et les ongles des pieds (sécheresse, rougeur, mycose, etc). Il exerce majoritairement « en ville » par une activité libérale et moins souvent en établissement de santé.

[ haut ]

PEP

Plan Educatif Personnalisé

[ haut ]

Pharmacien

Travaillant en ville (officine) ou à l’hôpital, le pharmacien est un professionnel de santé spécialisé dans la connaissance des traitements médicamenteux et des dispositifs médicaux (ex. : prothèses mammaires, matériels de maintien à domicile). Il est chargé de l’analyse de l’ordonnance rédigée par le médecin, de la délivrance des médicaments aux patients et de leur préparation éventuelle (ex. : perfusion). Il a une mission de conseils et d’information sur le bon usage des médicaments (ex. : mode d'administration et leurs effets indésirables, interactions entre médicaments). Il est assisté dans ses missions par les préparateurs en pharmacie. La particularité des pharmacies des établissements autorisés à traiter le cancer est qu’elles sont équipées d’une Unité centralisée de préparation des anticancéreux. Ce dispositif permet de préparer les traitements de chimiothérapie injectables en toute sécurité. Certains médicaments utilisés par voie orale à la maison sont uniquement disponibles à l’hôpital. Par des échanges réguliers sur les traitements prescrits, le pharmacien hospitalier et le pharmacien d’officine participent à la qualité d’un parcours de soins coordonné.

[ haut ]

Physicien médical

Le physicien médical est un scientifique spécialiste de la mesure (métrologie) des rayonnements ionisants à usage médical. Il contribue à la radioprotection des patients aussi bien lors des examens (imagerie médicale en radiologie et médecine nucléaire) que des traitements (radiothérapie). Il assure également la maintenance, le contrôle qualité et la sécurité des appareils. Il travaille en collaboration avec les radiologues, les radiothérapeutes, les médecins nucléaires, les manipulateurs…

[ haut ]

PPS 

Programme Personnalisé De Soins

[ haut ]

Prothésiste

Le prothésiste est spécialisé dans le conseil, le choix et la mise en place des prothèses. Il existe notamment des « prothésistes capillaires » pour les perruques et des « prothésistes mammaires » pour les prothèses mammaires externes, compléments mammaires, et sous vêtements adaptés aux femmes opérées. Il doit également renseigner sur les modes de prise en charge et de remboursement existants. Il exerce majoritairement « en ville » par une activité libérale ou prestataire (salons de coiffure agréés pour les prothésistes capillaires) et moins souvent en établissement de santé.

[ haut ]

Psycho-oncologue

Professionnel de santé mentale et du soin psychique spécialisé dans l’accompagnement et le suivi des patients atteints de cancer et de leur entourage. Il peut être psychologue clinicien ou médecin psychiatre.

[ haut ]

Psychologue

Le psychologue clinicien est un professionnel de santé diplômé et spécialisé en psychologie et psychopathologie clinique de formation universitaire. Il est spécialisé dans la connaissance du fonctionnement psychique et des troubles psychopathologiques de l'enfant, de l'adolescent et de l'adulte. En cancérologie, quelque soit le stade de la maladie, il prend en charge la souffrance psychologique de la personne malade et de ses proches. Le psychologue intervient dans le cadre de la prise en charge psychothérapeutique des troubles anxieux, de la dépression et dans la majorité des cas, de la détresse psychologique suscitée par la survenue du cancer, les effets secondaires des traitements plus ou moins handicapants et l’après-cancer. Il peut demander l’avis du psychiatre en cas de difficulté diagnostique ou de besoin d’introduction d’un traitement médicamenteux. Le psychologue hospitalier peut travailler en relai avec les psychologues de ville (libéraux, exerçant en centre médico-psychologique).

[ haut ]

Radiologue

Médecin spécialiste en imagerie médicale diagnostic et interventionnelle qui valide les demandes d'examens d'imagerie et interprète les images échographiques, radiographiques, scannographiques et par résonnance magnétique (IRM) de l'ensemble du corps humain selon l'organe et la maladie à étudier. Il participe à toutes les étapes de la prise en charge des patients (dépistage, diagnostic, surveillance). En radiologie interventionnelle, le radiologue pratique des actes techniques à visée diagnostique (prélèvements de tissus tumoraux guidés par imagerie, biopsies) ou thérapeutique (drainage, infiltrations, destruction de tumeurs par voie transcutanée (radiofréquence) pose de chambre implantable avant chimiothérapie) Il exerce en établissements de santé ou en cabinets de radiologie « de ville ».

[ haut ]

RCP

Réunion De Concertation Pluridisciplinaire

[ haut ]

RRC 

Réseau Régional de Cancérologie

[ haut ]

SAAD 

Service D’aide Et D’accompagnement A Domicile

[ haut ]

SAVS

Service d'Accompagnement à la Vie Sociale

[ haut ]

SDC

Structures spécialisées Douleur Chronique

[ haut ]

SFAP

Société Française D’accompagnement Et De Soins Palliatifs

[ haut ]

SFPO 

Société Française De Psycho-Oncologie

[ haut ]

SNFGE

Société Nationale de Gastro-Entérologie

[ haut ]

SOS 

Soins Oncologiques De Support

[ haut ]

SPASAD 

Service Polyvalent d’Aide et de Soins à Domicile

[ haut ]

Spécialiste d’organe compétent en cancérologie

Médecin spécialisé dans la prise en charge des maladies d’un organe ou d’un « appareil », et qui est compétent en cancérologie. Il va donc participer à la réunion de concertation pluridisciplinaire et au traitement du cancer touchant cet organe : gastro-entérologue, pneumologue, dermatologue, gynécologue, etc. Il travaille en collaboration avec les autres spécialistes intervenant dans le traitement et le suivi du patient : chirurgien du cancer, oncologue médical, oncologue radiothérapeute, etc.

[ haut ]

SSIAD

Service De Soins Infirmiers A Domicile

[ haut ]

SSR

Soins de Suite et Réadaptation

[ haut ]

Stomathérapeute

Le stomathérapeute est spécialisé dans le conseil, le choix et la mise en place des matériels de « stomie » pour les patients. Il s’agit des « poches » pour l’évacuation urinaire ou fécale disposées sur le ventre (« paroi abdominale ») chez les patients opérés de certains cancers. Ces stomies peuvent être posées de manière transitoire pour permettre le repos des organes opérés pendant un temps déterminé ou sont permanentes quand ces organes ont du être définitivement retirés. Il exerce majoritairement en établissement de santé et très peu « en ville » par une activité libérale. Ce sont souvent des infirmiers spécialisés.

[ haut ]

Technicien d’analyses biologiques en laboratoire 

Le technicien d’analyses biologiques ou « laborantin » analyse les prélèvements dans les laboratoires, et transmet, après vérification, les résultats des examens biologiques prescrits au biologiste médical pour validation et diffusion. Il travaille également en étroite collaboration avec les infirmiers qui réalisent les prélèvements. Tout comme le biologiste médical, il peut exercer à la fois en établissements de santé, et en laboratoire « de ville ».

[ haut ]

UDCCAS

Union Départementale Des CCAS

[ haut ]

UNAPECLE

Union Nationale des Associations de Parents d'Enfants atteints de Cancers et de Leucémies

[ haut ]

USP

Unité de Soins Palliatifs

[ haut ]

UTEP

Unité Transversale d'Education du Patient

[ haut ]

UTPAS 

Unité Territoriale De Prévention Et D’action Sociale

[ haut ]

VADS

Voies Aero-Digestives Supérieures

[ haut ]