Incidence départementale des cancers en France

L'Institut de veille sanitaire, le réseau des registres des cancers Francim, le service de biostatistique des Hospices Civils de Lyon (HCL) et l'INCa publient de nouvelles estimations départementales de l'incidence des cancers, portant sur la période 2008

RAPPORT RAPPORT  

L’InVS, le réseau des registres des cancers Francim, le service de biostatistique des Hospices Civils de Lyon et l’INCa publient de nouvelles estimations départementales de l’incidence des cancers sur la période 2008-2010, à partir des données des registres du réseau Francim et des bases de données médico-administratives.

 

Cette étude, qui porte sur l’ensemble du territoire métropolitain, a été réalisée pour 8 localisations de cancers chez l’homme et 8 localisations chez la femme. Les résultats montrent des disparités spatiales de l’incidence concernant certains cancers, notamment ceux liés au tabagisme et à l’alcool ; cancers pour lesquels il ne faut cependant pas oublier le rôle possible d’autres facteurs de risque.
Ainsi, chez les hommes, l’incidence des cancers des lèvres-bouche-pharynx, du larynx, du poumon et de l’œsophage est plus élevée dans les départements du nord. Chez les femmes, les résultats de l’étude révèlent une sur-incidence du cancer du poumon dans le sud de la France ainsi qu’en en Ile-de-France.

 

Télécharger Consulter le portail des données

Lire le communiqué de presse

Dernière mise à jour : Vendredi 24 juil 2015