Dispositif d'info - Dépistage cancer colorectal

Cette campagne d'information est menée par l'Institut national du cancer en lien avec le Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes et les régimes d'assurance maladie (Cnamts, MSA et RSI).

inca inca  

Cette e-news, sur la campagne d'information du dépistage du cancer colorectal, fait suite à celle qui vous a été adressée le 25 février dernier. Elle vient préciser le dispositif d'information déployé en mai à l'occasion de la mise en place du test immunologique dans le programme national de dépistage. 

Cette campagne d'information, menée par l'Institut national du cancer en lien avec le Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes et les régimes d'assurance maladie (Cnamts, MSA et RSI) a pour principaux objectifs de : 

• rappeler l'enjeu et faire la pédagogie de ce dépistage à la fois simple d'usage et vital ; 
• donner une nouvelle impulsion à ce programme de dépistage que ce soit auprès des professionnels de santé et du grand public. 

L'arrivée du test immunologique, sa simplicité et rapidité d'utilisation ainsi que son efficacité seront présentés dans la communication au regard de l'enjeu que représente ce dépistage. 

Vous trouverez ci-dessous le détail du dispositif qui s'appuie sur : 
• une campagne media grand public en TV, radio et digital, 
• un dispositif renforcé par des actions ciblées visant à réduire les inégalités d'accès au dépistage, 
• un dispositif de relations presse et des actions sur le web, 
• la mise à disposition d'outils hors media pour vos actions locales, 
• un 2è temps de communication vers les professionnels de santé.

 

UNE CAMPAGNE MÉDIA NATIONALE POUR RAPPELER L'IMPORTANCE DU DÉPISTAGE

La campagne TV débute le 10 mai avec la diffusion d'un spot sur l'ensemble des chaines sur le même créneau horaire. Le spot, d'une durée de 30 secondes, met en scène une succession de gestes de protection (liés à la pratique de loisirs, à la sécurité routière ou au travail) qui sont aujourd'hui devenus des réflexes. Ce film permet de construire une analogie entre ces gestes et le test de dépistage du cancer colorectal, qui dans une logique de protection de sa santé, devrait aussi devenir un réflexe. Sa signature « Un geste simple peut vous sauver la vie » vient rappeler l'enjeu du dépistage. Le spot se conclut sur la nécessité de parler de ce dépistage avec son médecin. 

Il sera diffusé du 10 au 31 mai sur les principales chaines hertziennes et numériques en Métropole et dans les DOM (Réunion 1ère, Martinique 1ère, Guadeloupe 1ère, Guyane 1ère et Mayotte 1ère)

 

Sa diffusion est également programmée en pré-roll (format d'affichage des publicités vidéos sur Internet qui consiste à afficher le message publicitaire avant la visualisation d'une vidéo de contenu), sur sites web de magazines, presse quotidienne nationale et régionale.

 

Enfin, du 15 mai au 15 juinle spot TV sera également diffusé dans les salles d'attente de 2 300 cabinets médicaux de 800 villes afin de sensibiliser les personnes de 50 à 74 ans juste avant la rencontre avec leur médecin et ainsi favoriser l'échange sur ce dépistage.

 

En radio, le spot de 30 secondes reprend le message de la campagne « Un geste simple peut vous sauver la vie » et interpelle l'auditeur sur sa propre capacité à sauver une vie en réalisant le test de dépistage du cancer colorectal. Le rôle central du médecin est rappelé dans ce spot : c'est à lui que les personnes de 50 à 74 ans doivent s'adresser pour réaliser le test de dépistage. 

Du 9 au 26 mai, ce spot sera diffusé en Métropole et dans les DOM (Réunion 1ère, Martinique 1ère, Guadeloupe 1ère, Guyane 1ère et Mayotte 1ère)

 

Sur le digital, un dispositif d'achat de bannières est mis en place pour renforcer l'information sur les zones géographiques ayant un taux de participation plus faible, les zones rurales ou encore vers les populations les plus défavorisées. Ce dispositif débutera le 20 mai et ce pour une durée de 3 semaines. 

Enfin, dans le cadre d'un partenariat avec le magazine Bien sûr Santé, un journal d'information « Mon Info Dépistage » sera proposé dans 2 000 salles d'attente de médecins généralistes avec le numéro de Mai/Juin du magazine Bien sûr santé diffusé à 200 000 exemplaires. Au sommaire de ce supplément, 4 rubriques : 
1- « évènement », qui revient sur le nouveau test de dépistage ; 
2- « comprendre », qui explique ce qu'est le cancer colorectal ; 
3- « partager », qui rappelle le rôle central du médecin généraliste dans le dispositif et incite les lecteurs à parler du dépistage avec leur médecin, leurs proches… ; 
4- « en pratique », qui présente les modalités du test et l'ensemble des informations nécessaires pour se le procurer ; 
5- « prévenir », qui revient sur les comportements à privilégier pour éviter le cancer colorectal et récapitule les différents dépistages recommandés. 

 

Ce supplément sera disponible à la commande et en téléchargement sur le site e-cancer.fr dès le 7 mai.

 

UN DISPOSITIF RENFORCÉ VERS LES POPULATIONS D'ORIGINE ETRANGERE ET LES POPULATIONS FRAGILISÉES 

 

Afin de sensibiliser les populations les plus éloignées du système de santé, le dispositif est renforcé auprès des populations fragilisées et les personnes d'origine étrangère.

 

• Aussi, le plan de diffusion radio intègre les stations d'Africa n°1, Beur FM et Radio Orient. 
• Le plan web, d'achat de bannières, cible également les populations d'origine étrangère et les zones à faible participation. 
• Des outils spécifiques : 
dépliant et affichette, traduits en 4 langues (anglais, arabe, mandarin et turc) ont été réalisés et sont mis à la disposition de l'ensemble des partenaires.

 

Par ailleurs, la Ligue nationale contre le cancer met en place des émissions radios spéciales en direct sur Beur FM et Radio le 24 juin et Africa n°1 le 25 juin. Ce dispositif permet aux auditeurs de poser leurs questions aux experts du dépistage présents en plateau.

 

UN DISPOSITIF DE RELATIONS PRESSE ET DES ACTIONS SUR LE WEB

 

Les relations presse permettent de rappeler les enjeux de ce dépistage et de présenter le nouveau test et ses atouts. L'ensemble de la presse sera sollicitée à l'occasion de la campagne avec un accompagnement plus spécifique des supports destinés aux seniors et la presse santé à fort impact.

 

Un communiqué interactif ainsi qu'un dossier de presse seront disponibles le 6 mai (en début d'après-midi). Date à laquelle se tiendra  la conférence de  presse en présence de la Ministre.

 

Rappelons qu'un premier communiqué a été envoyé le 26 février à l'ensemble des supports de presse grand public à longs délais de bouclage. Par ailleurs, un petit-déjeuner de décryptage a également réuni les journalistes de la presse médicale le 25 mars dernier. A cette occasion, le nouveau test de dépistage leur a été présenté.

 

Sur e-cancer, les rubriques grand public et professionnels de santé consacrées au dépistage du cancer colorectal ont été revues pour fournir à nos publics une information complète et actualisée.

 

Pour accompagner les personnes devant réaliser le test, un tutoriel vidéo de 3'30 présente son mode d'emploi. 
Réalisé sur un ton pédagogique et didactique, il permet également aux personnes moins à l'aise avec l'écrit de réaliser le test dans de bonnes conditions. 
Ce tutoriel est mis à la disposition de l'ensemble des partenaires de l'INCa qui souhaitent l'utiliser. Un document présentant les droits d'utilisation est disponible sur l'espace de partage.

 

Visionner le tutoriel ►

 

L'Institut soutiendra aussi le lancement de la campagne sur ses réseaux sociaux via notamment des posts tout au long du mois de Mai. 

Par ailleurs, un emailing sera adressé à 5 millions de contacts sur la base d'un fichier emails de femmes et d'hommes de 50 ans et plus. Le message qui leur sera envoyé aura pour objectif de les inciter à s'informer sur le dépistage en consultant l'espace qui leur est dédié sur e-cancer.fr. Il portera le message de la campagne « Un geste simple peut vous sauver la vie » ainsi que l'information d'un nouveau test plus simple, plus rapide et plus efficace.

 

POURSUITE DE LA COMMUNICATION VERS LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ

 

La remobilisation des professionnels de santé est un enjeu majeur pour la bonne mise en place de ce nouveau test. Aussi, la communication débutée au mois de janvier se poursuivra tout au long de la campagne. 

 

La présence d'annonces dans la presse médicale du 2 au 20 avril (Quotidien du Médecin, Généraliste, Egora Panorama du médecin, Revue du praticien médecine générale) permet d'informer les médecins sur la possibilité de commander le nouveau kit contenant le test de dépistage. 
Cette première information est relayée depuis le 20 avril et jusqu'au 20 mai sur les sites web lequotidiendumedecin.frlegeneraliste.frjim.frfrequencemedicale.com. Des bannières invitent le médecin à s'informer sur le nouveau test en consultant l'espace qui lui est dédié sure-cancer.fr 

 

Un module e-FMC a été réalisé avec le Quotidien du médecin. Composé d'un cahier "Mise au point" diffusé avec le quotidien et d'un module web de 3 cas cliniques, il sera disponible dès mi-juin.

 

Un nouvel e-mailing est adressé aux médecins généralistes et aux gastroentérologues le  4 mai afin de les informer sur les outils d'information et de formation mis à leur disposition :

 

• Un diaporama de formation complet sur le dépistage, le test immunologique et les différentes modalités adaptés au niveau de risque des patients. Ce diaporama revient également sur le rôle central du médecin généraliste dans ce dépistage et sur son organisation pratique. Une version e-pdf de ce PowerPoint est  disponible sur e-cancer.

 

• Une nouvelle fiche d'aide à la pratique « Dépistage par test immunologique et autres modalités », résume les modalités pratiques du test et ses performances et rappelle les modalités de dépistage proposées en fonction du niveau de risque. Ce document est disponible à la commande ou en téléchargement sur e-cancer.fr.

 

• Un espace d'information dédié sur e-cancer.fr enrichi et actualisé.

 

Enfin, un dispositif sera mis en place à l'attention de plus de 42 000 médecins généralistes :une présence sera assurée sur 3 logiciels d'aide à la prescription tout au long du mois de juin. Des fenêtres (pop-up) apparaitront sur les dossiers des patients âgés de 50 à 74 ans pour inciter les médecins parler du dépistage lors de la consultation et orienter son patient vers la modalité de dépistage adaptée à sa situation.

 

«DÉPISTAGE DES CANCERS, PARLONS-EN», UNE NOUVELLE CHARTE POUR LES PROCHAINES CAMPAGNES

 

Une nouvelle charte graphique a été mise en place pour les campagnes d'information sur les dépistages.  Elle propose une couleur dédiée  à chaque dépistage et un logo accompagné d'une signature commune  «DÉPISTAGE DES CANCERS PARLONS-EN ». 

 

Un guide reprenant l'utilisation de cette charte sera mis à votre disposition sur l'espace de partage dès le 7 mai.

 

LES OUTILS A VOTRE DISPOSITION SUR E-CANCER.FR ET SUR L'ESPACE DE PARTAGE

 

IMPORTANT

Comme confirmé lors du séminaire des structures de gestion le  9 mars dernier, le dépliant d’information 3 volets actuellement à la commande peut être utilisé.

Un complément d’information sera ajouté sur la prochaine version (paragraphe « Dans 96 % des cas, le test est négatif »). Jusqu’à épuisement du stock, la version actuelle peut être diffusée.

Le pdf haute définition est à la disposition des partenaires qui souhaitent d’ores et déjà utilisée la nouvelle version (espace de partage).

 

A la commande ou en téléchargement sur e-cancer

 

Grand public 
• 
Un dépliant d'information grand public
• Un dépliant d'information traduit 
• Une affiche 
avec zone et sans zone de repiquage
• Une carte postale
• Une affiche traduite

 

Professionnel de santé 
• Un diaporama de formation 
• 
Une fiche d'aide à la pratique « Dépistage par test immunologique et autres modalités »

 

En téléchargement sur l'espace de partage

Grand public 
• Des formats abribus et bus 
• Des bannières web (disponibles le 7 mai sur l'espace de partage)
• Un visuel pour la réalisation d'un kakémono  

Grand public et professionnel de santé 
• Un tutoriel vidéo et les droits associés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dernière mise à jour : Mardi 05 mai 2015