Campagne de dépistage du cancer du colorectal INCa

La prochaine campagne d’information sur le dépistage du cancer colorectal débutera en 2018, dès le 19 février et se poursuivra jusqu’au 31 mars, soit 6 semaines de prise de parole.

Sans titreLa prochaine campagne d’information sur le dépistage du cancer colorectal débutera en 2018, dès le 19 février et se poursuivra jusqu’au 31 mars, soit 6 semaines de prise de parole. 
Le spot TV « Un contrôle de routine » sera, à cette occasion, à nouveau diffusé. 
 
Cette campagne d’information poursuit les objectifs suivants :

  • rappeler l’enjeu du cancer colorectal afin que la population cible identifie le dépistage comme une priorité de santé ;
  • poursuivre la mobilisation des acteurs (population cible et médecins généralistes) pour favoriser la participation ;

 
Vous trouverez ci-dessous le détail du dispositif qui s’appuie sur :

  • une campagne media TV (rediffusion du spot de 2017),
  • un dispositif de relations presse et d’actions sur le web,
  • un dispositif vers les professionnels de santé,
  • des outils d’information pour vos actions locales.
 

UNE CAMPAGNE TÉLÉVISÉE QUI RAPPELLE L’ENJEU ET LE BÉNÉFICE DU DÉPISTAGE 
 

 

Pour mémoire, la création publicitaire met en avant le caractère meurtrier de ce cancer qui se développe sans bruit et qui reste insuffisamment connu tout en rappelant le bénéfice du dépistage : un cancer qui se guérit dans 9 cas sur 10 s’il est détecté tôt. 
 
La signature de cette campagne permet de rappeler l’enjeu et le bénéfice du dépistage, tout en insistant sur le passage à l’acte rapide : « Le cancer colorectal, le dépister à temps peut vous sauver la vie »
 
Programmé du 18 février au 11 mars, ce spot sera diffusé vers les 50 ans et plus sur :

  • les chaines historiques : TF1 et France Télévisions ;
  • les chaines de la TNT, du câble et du satellite : France Télévisions Régie (France 24, TV5 Monde, 13è rue, Syfy, Melody, Sport 365 et Planète +), TF1 Régie (TMC, NT1, HD1, LCI et Tv Breizh), Next Regie (BFM TV, RMC, National Geographic Channel et Discovery Channel) ainsi que l’Equipe 21, Chérie 25 et sur le réseau Canal 33 diffusé dans les salles d’attente des cabinets médicaux ;
  • les chaines dans les DOM : Antenne Réunion, Réunion 1ère, Guadeloupe 1ère, ATV Martinique, Martinique 1ère, Guyane 1ère et Mayotte 1ère.

 
Le spot TV est également programmé en pré-roll (format d’affichage des publicités vidéos sur Internet qui consiste à afficher le message publicitaire avant la visualisation d’une vidéo de contenu) sur la plateforme Youtube et en programmatique (diffusion de la vidéo en fonction du profil de l’internaute et de son comportement/intérêt de navigation), en amont des programmes en affinité avec la cible.

 

UNE CAMPAGNE WEB FAVORISANT L’INFORMATION
 
Dès le 18 février, le web viendra soutenir la diffusion du spot TV et des actions seront menées jusqu’au 31 mars. Des bannières et des insertions en publicité « native » (publicité directement intégrée au flux d’informations) renverront les internautes vers la page thématique d’e-cancer.fr dédiée au cancer colorectal et à son dépistage. Cette campagne ciblera en priorité les 50/59 ans, plus présents sur le digital. 
 
Des posts seront également diffusés, tout au long de la campagne, sur les réseaux sociaux de l’Institut : Facebook, Twitter et LinkedIn afin de cibler le grand public mais également les professionnels de santé. Il s’agira de rappeler l’enjeu mais également de faire connaître l’ensemble des outils mis à la disposition des publics pour s’informer sur le cancer colorectal et son dépistage. 
  
DES RELATIONS PRESSE POUR DÉVELOPPER LA PÉDAGOGIE ET RENFORCER LA MOBILISATION 
 
Une information vers la presse professionnelle et grand public sera envoyée mi-février. Son principal objectif sera de continuer à mobiliser le public cible autour du rappel de l’enjeu et de diffuser les principaux chiffres de l’incidence et de la mortalité de ce cancer.

 

 

UNE INFORMATION SPÉCIFIQUE VERS LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ 
 
La mobilisation des médecins généralistes autour de ce dépistage reste essentielle et doit se poursuivre. Aussi, il est important de leur rappeler la nécessité d’aborder le sujet du dépistage avec leurs patients à l’occasion d’une consultation mais également d’évaluer leur niveau de risque. 
 
Afin de continuer à mobiliser les médecins généralistes, plusieurs actions seront menées :

  • des relations presse,
  • une présence sur les logiciels d’aide à la prescription,
  • un emailing les renvoyant vers les principaux outils mis à leur disposition.

 

DES OUTILS COMPLÉMENTAIRES POUR ACCOMPAGNER VOS ACTIONS 
 
Afin de sensibiliser largement les populations, divers outils sont à votre disposition.
 
 > A destination du grand public :

Le mode d’emploi vidéo du test de dépistage : en langue anglaise et arabe et en version française sous-titrée.

Le mode d’emploi papier du test en 12 langues :  l’anglais, l’arabe, le bambara, le chinois, l’ourdou, le portugais, le romani, le soninke, le tamoul, le turc, le vietnamien et le wolof (uniquement en téléchargement sur l’espace de partage et sur e-cancer.fr). 

Le film d’animation : Le cancer colorectal : pourquoi se faire dépister ? 
Ce film est également disponible en version sous-titrée 
Un dépliant générique d'information
Un dépliant et une affichette multilingues (traduit en arabe, anglais, chinois et turc), 
Un film d’animation : « Dépistage du cancer colorectal : qui ? Quand ? Comment ? », version sonore et version muette (disponible sur l’espace de partage).

Une affichette portant la recommandation d’un dépistage tous les 2 ans pour les personnes de 50 à 74 ans et une carte postale seront prochainement mis à notre disposition. 
Ces nouveaux outils d’information feront l’objet d’une prochaine e-news. 
 
> Les outils à destination des professionnels de santé :

Dernière mise à jour : Jeudi 11 jan 2018