Acteurs des établissements de santé

 

Il s’agit de professionnels de santé médicaux et paramédicaux des établissements de santé investis dans le diagnostic, la prise en charge thérapeutique des cancers et/ou dans les soins complémentaires dits « de support ».

 

Les professionnels médicaux ...

puce fleche puce fleche  ...qui participent aux bilans diagnostiques« paracliniques » et pré-thérapeutiques

 

  • Anatomo-pathologiste 
  • Biologiste médical
  • Radiologue (Imagerie et Radiologie interventionnelle)
  • Anesthésiste

 

puce fleche puce fleche  ...qui participent aux traitements du cancer et aux soins de support

 

  • Chirurgien du cancer 
  • Oncologue médical  
  • Oncologue radiothérapeute 
  • Spécialiste d’organe compétent en cancérologie
  • Hématologue
  • Sexologue
  • Médecin de médecine nucléaire 
  • Gériatre
  • Onco-pédiatre et Hémato-pédiatre
  • Médecin de la douleur
  • Médecin des soins palliatifs 
  • Médecin Nutritionniste
  • Médecin Addictologue (tabacologie, alcoologie, toxicologie)  
  • Médecin Psychiatre 
  • Médecin Stomatologue 
  • Médecin Rééducateur
  • Médecin Rhumatologue

 

Les professionnels paramédicaux des traitements du cancer

  • Infirmier diplômé d’état (IDE) 
  • Aide soignant
  • Manipulateur « d’électroradiologie » (Manipulateur en radiologie, imagerie, radiothérapie et médecine nucléaire)
  • Physicien médical
  • Technicien d’analyses biologiques en laboratoire

 

Les professionnels paramédicaux des soins dits "de support"

  • Kinésithérapeute
  • Ergothérapeute
  • Psychologue
  • Psycho-oncologue
  • Assistante sociale
  • Esthéticienne médico-sociale ou socio-esthéticienne
  • Diététicienne
  • Stomathérapeute
  • Pédicure - podologue
  • Orthophoniste
  • Prothésiste
  • IDE spécialisée (stomathérapeute, soins palliatifs, douleur, etc)

 

Le Pharmacien

Travaillant en ville (officine) ou à l’hôpital, le pharmacien est un professionnel de santé spécialisé dans la connaissance des traitements médicamenteux et des dispositifs médicaux (ex. : prothèses mammaires, matériels de maintien à domicile). Il est chargé de l’analyse de l’ordonnance rédigée par le médecin, de la délivrance des médicaments aux patients et de leur préparation éventuelle (ex. : perfusion). Il a une mission de conseils et d’information sur le bon usage des médicaments (ex. : mode d'administration  et leurs effets indésirables, interactions entre médicaments).

 

Il est assisté dans ses missions par les préparateurs en pharmacie. La particularité des pharmacies des établissements autorisés à traiter le cancer est qu’elles sont équipées d’une Unité centralisée de préparation des anticancéreux. Ce dispositif permet de préparer les traitements de chimiothérapie injectables en toute sécurité. Certains médicaments utilisés par voie orale à la maison sont uniquement disponibles à l’hôpital.

 

Par des échanges réguliers sur les traitements prescrits, le pharmacien hospitalier et le pharmacien d’officine participent à la qualité d’un parcours de soins coordonné.

 

Les dispositifs de coordination

Il peut s’agir d’infirmières de coordination (IDEC) intra ou inter-établissements, de cellules pluridisciplinaires de coordination ville – hôpital ou d’une fonction de coordination assurée par des équipes mobiles pluridisciplinaires de soins de support (soins de support, soins palliatifs).

 

Ce sont des dispositifs chargés de :

  • l'évaluation des besoins des patients et des proches,
  • la facilitation du parcours de soin au sein des établissements et parfois en coordination hôpital-ville,
  • l’information et de l’orientation des patients pendant leur prise en charge au sein des établissements autorisés.

 

Leurs missions sont donc de :

  • proposer une prise en charge personnalisée des patients en répondant principalement aux besoins en soins de support : soutien psychologique, assistance sociale, kinésithérapie, socio-esthétique ….
  • assurer le lien entre les différents acteurs et services d’un établissement, parfois entre différents établissements,
  • participer à l’information régulière des acteurs de ville en accord avec le patient : médecin traitant, infirmiers libéraux, psychologues libéraux, etc.

 

Ces dispositifs permettent ainsi d’améliorer la qualité et le suivi de la prise en charge du patient.

 

Les dispositifs d'information, d'écoute et d'orientation

puce fleche puce fleche   AIRE Cancers

 

Les Aires Cancers sont des lieux « ressources » ouverts à tous à l’hôpital. Patients, proches, professionnels de santé sont accueillis par une coordinatrice, non soignante, qui, à travers son rôle d’accompagnement, assure l’accueil, l’écoute, l’information et l’orientation des personnes. 

 

Elle apporte une écoute et des réponses personnalisées, propose des supports d’information et une orientation vers des professionnels de santé ou des associations de soutien et d’aide aux malades.

Les Aires Cancers peuvent également orienter les personnes vers des ateliers ou soins de support.

 

Enfin, ils peuvent accompagner et participer, avec des structures partenaires, à la mise en place d’actions de sensibilisation du grand public autour du cancer.

On les retrouve sur les différents territoires de la région. Leur accès est gratuit.

 

Plaquette de présentation

 

Consulter l’annuaire des Aires Cancers de la région

 

puce fleche puce fleche  

Bénévoles d’accompagnement 

 

Un bénévole d’accompagnement propose une présence et une écoute au patient dans le respect de l’intimité et dans une confidentialité totale. Il n’est pas un professionnel de santé, ni un psychologue et respecte les soins médicaux et paramédicaux prescrits. Il peut apporter son soutien à l’hôpital comme au domicile.

De nombreuses associations mettent à disposition des bénévoles d’accompagnement.

 

Consulter l’annuaire des associations de la région

 

puce fleche puce fleche  Lieux de documentation écrite : Espace Cancer Info

 

Les Espaces Cancer info sont des points d'information en libre accès, installés dans des centres de cancérologie publics et privés dans toutes les régions de France. Ils sont présents dans certains établissements autorisés de la Région Nord Pas de Calais.

On y trouve de la documentation écrite comme les guides d’information Cancer Info, produits par l’INCa, sur les cancers et leurs traitements, leurs conséquences dans la vie quotidienne et affective ainsi que d’autres documents d’information destinés aux patients.

Un point d’accès internet est également disponible pour consulter le site internet Cancer Info et accéder à une sélection de sites d’information médicale.

Il n’y a pas de personnel dédié à l’animation de ces espaces, mais étant situés en lieux de soins, l’équipe soignante peut aider et orienter les visiteurs dans leurs recherches. Il ne faut pas hésiter à les solliciter.

 

Consulter l’annuaire des dispositifs d’information et d'orientation de la région

 

 

 

Dernière mise à jour : Lundi 27 juil 2015